Eco Conception dans la mode

L’éco-conception dans l’industrie du textile

D’après les résultats de l’enquête sur la maturité des marques réalisée par Refashion, 80 % des entreprises sont inscrites dans une démarche d’éco-conception (1). En 2020, 2,4 milliards de produits éco-conçus ont été mis sur le marché (2). Circularité, upcycling, recycling, cycle de vie, coût carbone, durabilité, réparabilité, minimalisme… Dans l’industrie textile, l’éco-conception est au cœur de nombreux enjeux. Les marques du secteur concentrent leurs efforts sur trois principales stratégies : amélioration de la durée de vie du produit, choix des matériaux et optimisation de la fin de vie (3). Il en existe pourtant une multitude, réparties sur toute la chaîne de valeur longue et complexe de la mode. Comment mettre en place une démarche d’éco-conception dans la mode ? Quelles sont les étapes ? Les réponses avec Fashion Data.  

L’éco-conception, une solution pour améliorer la performance environnementale de la filière textile

D’après la Directive 2019/125/CE du Parlement européen et du Conseil, l’éco-conception correspond à « l’intégration des caractéristiques environnementales dans la conception du produit en vue d’améliorer la performance environnementale du produit tout au long de son cycle de vie » (4). Cette directive instaure un cadre pour fixer les exigences en matière d’éco-conception.


L’éco-conception, une approche multi-étapes, multi-critères et multi-acteurs

L’éco-conception se distingue par une démarche :

  • Multi-étapes. Elle tient compte des différentes étapes du cycle de vie du produit textile, de l’extraction des matières premières à sa fin de vie en passant par sa production, distribution, utilisation ;
  • Multi-critères. La démarche se base sur plusieurs critères comme les consommations de matière, d’énergie, les impacts sur le climat, la biodiversité, les rejets dans les milieux naturels, etc. ;
  • Multi-acteurs. À la tête d’une démarche d’éco-conception, il y a une entreprise ou un organisme public. Pour garantir sa réussite, il doit impliquer l’ensemble des parties prenantes jouant un rôle dans le cycle de vie du produit ou exerçant une influence sur sa phase d’utilisation : fournisseurs, recycleurs, récupérateurs, réparateurs, consommateurs, usagers, acheteurs (5).


Une mise en œuvre variable selon la politique de l’entreprise

En fonction de la stratégie de l’entreprise, la démarche d’éco-conception peut être déployée selon trois aspects :

  • Technique : nouveaux procédés de fabrication, nouvelles fonctionnalités, nouveaux matériaux
  • Commercial : changement de mode de distribution, de tarification (par exemple, le passage d’un produit à un service), de communication interne/externe
  • Organisationnel : développement de partenariats, collecte de données environnementales (6)


Les différences entre éco-conception et écodesign

Les notions d’éco-conception et d’écodesign s’inscrivent dans une philosophie similaire : réduire l’impact sur l’environnement des produits textiles, tout au long de leur cycle de vie. En revanche, elles n’ont pas exactement les mêmes champs d’application.

L’éco-conception porte sur le développement, la fabrication d’un produit. Comme son nom le laisse présager, l’écodesign se concentre plutôt sur l’aspect esthétique, fonctionnel. Par exemple, dans le cas d’une chaise, l’éco-conception portera sur le choix des matières premières, de l’emballage ou encore du recyclage. L’écodesign se concentrera, quant à lui, sur l’apparence, la praticité. Son but est de placer le design au cœur des enjeux écologiques.

Éco-conception et économie circulaire : deux concepts complémentaires

Pour rappel, l’économie circulaire vise à « limiter le gaspillage des ressources et l’impact environnemental et augmenter l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits » (7). Entre l’approche par le cycle de vie de la démarche d’éco-conception et les piliers de l’économie circulaire, les parallèles sont aisés à établir.

Si la démarche d’éco-conception est toujours en émergence, l’économie circulaire a vite su mobiliser l’ensemble des acteurs de la société. Pour faire des choix éclairés, le concept « macro » d’économie circulaire nécessite d’intégrer la démarche « micro » d’éco-conception. A contrario, la méthode d’éco-conception a besoin de la visibilité de l’économie circulaire pour pouvoir se déployer à grande échelle (8).


Les stratégies à mettre en œuvre tout au long du cycle de vie du produit textile

La roue de l’éco-conception textile-habillement

Le guide « Éco-conception pour marques responsables » de la Fédération française du prêt-à-porter féminin, la Fédération française des industries du vêtement masculin et Promincor – Lingerie française présente une roue de l’éco-conception applicable aux produits textiles. Elle identifie les points d’attention à chaque étape du cycle de vie.

  1. Concept : stratégie/management, design/style.
  2. Matières : cahier des charges, origine/type, qualité.
  3. Poids/volume : produit, dimensionnement/production/prévision ventes, logistique.
  4. Production : management environnemental, process, localisation, management de la qualité, droits humains/bientraitance animale.
  5. Distribution : boutiques, distances, moyens de transport, emballages.
  6. Usage : produits adaptés, messages consommateurs, fréquence, température, pollution.
  7. Cycle de vie optimisé : analyse d’impacts, adaptabilité, durabilité, nouveaux services.
    Fin de vie : circularité, filière (9).

Roue Eco-Conception Mode

Cliquez ici pour agrandir le schéma


Des questions clés à se poser à chaque étape du cycle de vie

Tout au long du cycle de vie, l’entreprise ou l’organisme public à l’initiative d’une démarche d’éco-conception doit s’interroger sur un certain nombre de questions. En voici des exemples.

  • Concept : La direction et les équipes ont-elles suivi une formation en éco-conception ? Une déclinaison de la démarche d’éco-conception est-elle déjà présente dans la collection ?
  • Matières : Un cahier des charges de référentiels a-t-il déjà été rédigé ? La traçabilité de la matière première est-elle assurée ? Le sourcing des fibres au niveau local est-il privilégié ? Les matières sélectionnées sont-elles soumises à des critères de solidité ?
  • Poids/volume : La composition du produit a-t-elle fait l’objet d’une simplification ? Des mesures de gestion des invendus ont-elles été prises ? Les stocks et les livraisons sont-ils optimisés ?
  • Production : Des actions de réduction de l’impact environnemental sont-elles mises en place sur le site de production ? Des innovations de process sont-elles mises à profit (patronage, prototypage 3D, production à la demande, etc.) ? Un audit social des sites de production a-t-il été mené ?
  • Distribution : La distance de transport vers les boutiques est-elle réduite au maximum ? Des modes de transport moins émetteurs en CO2 sont-ils employés ? La minimisation de l’impact du packaging a-t-elle été étudiée ?
  • Usage : Les produits textiles sont-ils faciles d’entretien, durables ? Les consignes d’entretien sont-elles suffisamment pédagogiques, transparentes ? Le relargage des microparticules est-il limité ?
  • Cycle de vie optimisé : L’identification des risques environnementaux est-elle complète ? Les produits sont-ils adaptables pour répondre aux besoins de plusieurs saisons ? Sont-ils réparables ?
  • Fin de vie : Les produits textiles ont-ils été conçus dans une logique d’économie circulaire ? Des débouchés existent-ils pour le recyclage ? (10)


Le choix des matières premières, du bon sens avant tout

Durée de vie du vêtement, réduction des substances chimiques, utilisation de ressources locales, approche circulaire, stocks dormants… Dans la mode, les solutions sont nombreuses pour une production plus propre, respectueuse de l’homme et de l’environnement.

La première des choses à faire est d’identifier les exigences esthétiques, de qualité ou de performance du produit. Ensuite, il convient de sélectionner un type de fibre adapté. Enfin, la dernière étape est de choisir une option à faible impact de cette matière. Pour ce faire, trois lignes directrices sont à analyser :

  1. Types de ressources : conventionnelles, biologiques, recyclées, polymère biosourcé
  2. Processus mis en œuvre : traçabilité, gestion de l’eau, chimie, énergie, déchets lors de la phase de transformation
  3. Démarche sociale : respect des droits de l’homme, conditions de travail, protection sociale, santé, sécurité au travail (11)

Dans le cadre de l’économie circulaire, la recyclabilité des matières constitue un enjeu majeur du secteur du textile. Deux processus sont utilisés pour valoriser les déchets : les recyclages mécanique et chimique. Le premier a des impacts limités sur l’environnement. En revanche, la fibre est de moins bonne qualité. Le second est plus consommateur d’énergie. Cependant, la fibre obtenue dispose de propriétés similaires à celles d’une fibre vierge.

Si les technologies de recyclage sont disponibles, leur usage reste pour le moment modéré. En effet, seuls 15 % du polyester et 1 % des matières artificielles sont issus d’une filière de recyclage (12).

Bon à savoir : Les évolutions réglementaires en faveur de l’éco-conception dans la mode "La loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC) favorise l’innovation, optimise le recyclage et la collecte des textiles usagés au sein de la filière TLC (Textile d’habillement, Linge de maison & Chaussure). Elle vise à améliorer l’information des consommateurs via l’apposition d’un affichage environnemental. Enfin, l’article 45 de la loi AGEC interdit la destruction des invendus non alimentaires, dont font partie les vêtements" (13).

La démarche d’éco-conception n’est pas une solution miracle pour produire de manière durable. Elle est le résultat d’arbitrages entre coûts économiques et impacts environnementaux. L’objectif est de parvenir à trouver un équilibre entre plusieurs options de conception. L’éco-conception repose sur une approche préventive. Le concept incite à ne pas analyser uniquement le produit en amont, mais aussi en aval. Pour repenser avec succès les collections, il est essentiel de se poser les bonnes questions, en fonction des objectifs de marque. La trajectoire à suivre dépend du positionnement de l’entreprise. L’enjeu de l’éco-conception est de casser les silos entre les différents intervenants dans la conception. La data offre aux acteurs de la filière textile les clés pour s’orienter vers les meilleures stratégies.   

Sources :
1. https://refashion.fr/eco-design/sites/default/files/fichiers/Replays%20&%20Pr%C3%A9sentations%20Matin%C3%A9e%20%C3%A9co-conception.pdf
2. https://extranet.refashion.fr/rapport-activite/2020/
3. https://www.eco-conception.fr/articles/h/eco-textile-8-la-roue-des-strategies-d-eco-conception-specifique-aux-textiles.html
4. https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32009L0125&from=BG
5. http://www.ecoemballages.fr/sites/default/files/files/resources/8386_cgpme-ademe_guide_eco-conception.pdf
6. https://librairie.ademe.fr/dechets-economie-circulaire/2469-guide-pratique-de-l-eco-conception.html
7. 8.  https://www.eco-conception.fr/static/economie-circulaire.html
9. 10. 11. 12. https://www.la-federation.com/fr/news-breves/le-guide-ecoconception-pour-marques-responsables-1894.html
13. https://www.textile.fr/documents/1587377119_essentiel-Filiere-TLC-Mars2020.pdf

Target Booster

pour maximiser la performance des ciblages marketing

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager

À lire aussi

Nous sommes sur Twitter

🤝 Day 2 pour #TechForRetail ! Après une 1ère journée riche d'échanges & de partages, la team est de nouveau prête pour vous accueillir et parler... Lire plus

Nov 29 2022, 8:53 am

🚀 #TechForRetail Jour J ! Rencontrez nos experts qui ont hâte d'échanger avec vous sur "Comment mettre la #data au service de votre performance économique et... Lire plus

Nov 28 2022, 9:41 am

🔠 Treize #marques de #textile françaises ont décidé de mettre en place un #Eco-score mesurant l'empreinte carbone des #vêtements vendus dans leurs #magasins... par @MagazineCapital #Fashion... Lire plus

Nov 24 2022, 5:30 pm

Nous vous accompagnons vers un nouveau Fashion Business Zero Waste

Tailer La plateforme data conçue pour le retail